C'est sur fond de polémique que le premier gros contrat de l'administration Jovenel Moïse a été révélé au grand public.

Le sénateur Rony Célestin, pourtant membre du PHTK, a dénoncé la signature de plusieurs contrats de plus de 120 millions de dollars sans appel d'offre. La révélation faite sur les ondes d'une radio locale, Scoop FM, a été confirmée par le ministre de l'économie et des finances, Jude Alix Patrick Salomon.

Il s'agit de 3 contrats d'un montant total de 123, 372,025.00 dollars américains pour l'acquisition de près de 500 unités d'équipements lourds. Tous les équipements seront livrés dans environ 10 mois alors que le paiement s'échelonnera sur 4 ans.

Selon le quotidien Le Nouveliste, la société Auto Plaza S.A. a décroché le plus important des trois contrats, soit 53.690.275.00 dollars américains pour la fourniture de 295 unités d'équipements.

La société Haytian Tractor, avec un montant de 41,046,750.00 de dollars américains, fournira 95 unités d'équipements de travaux publics.

La société Auto et Mécanique S.A., pour un montant de 28,635,000.00 dollars américains, fournira 100 unités d'équipements de travaux publics.

Le gouvernement avait gardé le silence sur ces contrats.

Le grand argentier de la République n'a pas souhaité commenter les déclarations du sénateur Célestin. Le ministre a tout de même assuré que les contrats avaient été approuvés tant par la Commission nationale des marchés publics (CNMP) que par la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA).

La Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA) n'ayant « relevé aucune irrégularité » avait émis un « avis favorable » le 8 septembre 2017.

Il n'a pas précisé s'il y a eu appel d'offres international, un processus restreint d'appel d'offres ou si ces contrats ont été signés dans le cadre de la loi sur l'État d'urgence.

LLM / radio Métropole Haïti