L'ambassadeur du Canada à Port-au-Prince, André Frenette, assure que son gouvernement entend intensifier son action en faveur du secteur sanitaire. « La santé est l'un des principaux secteurs de coopération entre nos deux pays. L'accès à des soins de santé de qualité est un droit fondamental. Le Canada continuera d'appuyer ce secteur et ciblera les régions les plus démunies d'Haïti afin de répondre aux besoins des populations les plus vulnérables, a indiqué le diplomate dans une interview au journal Le Nouvelliste.

M. Frenette s'est dit préoccupé par le sous-financement des services de la santé en Haïti et souhaite que les élus haïtiens allouent plus de ressources à ce secteur. Plusieurs secteurs de la vie nationale ont dénoncé la faible allocation, environ 4.3%, dans le budget actuel.

Le diplomate canadien rappelle que l'accès aux services de santé demeure un défi majeur en Haïti et le sous-financement du secteur perpétue ce problème. L'atteinte des objectifs du développement durable, notamment celui de la bonne santé et le bien-être, ne ne pourra avoir lieu sans des investissements plus importants de la part du gouvernement haïtien.

Il s'est dit déterminé à poursuivre la reconstruction de l'Hôpital de la Providence des Gonaïves et supporter l'amélioration des pratiques de gestion et de qualité des soins médicaux de l'hôpital.

LLM / radio Métropole Haïti