Au moins 7 employés au ministère de l'intérieur ont été auditionnés le mardi 31 octobre, par le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince.

Selon Me Ocnam Clamé Dameus, cette décision fait suite au scandale de falsification de chèques qui touche cette institution.

Le chef du Parquet qui réitère son engagement à combattre la corruption, sollicite en ce sens la collaboration de tous les secteurs de la vie nationale.

Il Faut rappeler qu'environ 21 millions de gourdes ont été volés au ministère de l'intérieur.

Le directeur général de ce ministère révèle l'existence d'un réseau de malfaiteurs spécialisés dans les chèques falsifiés. Fednel Monchery avait annoncé que des dispositions sont prises pour trouver les coupables et les déférer devant la justice. EJ/Radio Métropole Haïti