Le chef de l'état haïtien, Jovenel Moïse, a invité le secteur protestant à apporter son appui à sa vision pour le développement du pays. "Cette morale chrétienne que le Protestantisme apporte en Haïti, est indispensable à la bonne marche du pays," a dit M. Moïse.

A l'occasion des festivités commémoratives des 500 ans de la Réforme protestante, ld 31 octobre 2017, le président Moïse a réaffirmé sa détermination à dialoguer avec tous les secteurs de la vie nationale, au bénéfice du peuple haïtien. Dans son intervention, à la principale cérémonie organisée par la Federation Protestante, le président Moïse a présenté aux responsables de Missions, églises, organisations, ligues de Pasteurs, Associations et institutions, les axes prioritaires de son administration.

M. Moïse plaide en faveur d'un protestantisme éclairé et engagé visant non seulement à conduire l'homme à Dieu, mais aussi à inculquer aux fidèles le sens civique et patriotique.

Il a promis de tout mettre en oeuvre en vue de garantir la liberté de religion et d'association. Il a mis l'accent sur le caractère laïc de l'Etat et recommandé la tolérance et le vivre ensemble entre les filles et fils d'Haïti.

Le président Moïse ainsi que son prédécesseur du même parti politique, Michel Martelly, sont réputés proches des protestants haïtiens. M. Martelly avait effectué des visites dans la plus grande congrégation protestante haïtienne, Shalom Tabernacle de Gloire.

Dans le même temps ces administrations ont répondu favorablement à certaines revendications des vaudouisants dont le droit de célébrer des mariages.

Le président de la Fédération Protestante d'Haïti, Rev. Sylvain Exantus, invite les chrétiens protestants à travailler pour un protestantisme de qualité, vers le développement holistique de l'homme haïtien.

LLM / radio Métropole Haïti