Le Conseil d'administration de la Banque Interaméricaine de Développement (BID) a approuvé un don de 55 millions de dollars pour l'agriculture et l'agroforesterie en Haïti. Cette subvention permettra à Haïti de compter sur de nouvelles technologies pour développer le secteur agricole et agroforestier, améliorer la productivité et augmenter la sécurité alimentaire.

Le Programme pour l'Innovation Technologique dans le secteur agricole et AGroforestier en Haïti (PITAG) a pour objectif général d'augmenter les revenus et la sécurité alimentaire en faveur des petits producteurs agricoles en Haïti.

Selon les responsables le programme vise de manière spécifique à accroitre la productivité agricole en améliorant l'utilisation des ressources naturelles, grâce à la génération et au transfert de technologies agricoles et agroforestières durables.

Ce nouveau projet permettra au pays d'accroître les revenus agricoles et la sécurité alimentaire des petits agriculteurs de certaines régions ciblées du pays, par le biais de la promotion et la génération de technologies agricoles et agroforestières innovantes et durables.

Le Ministère de l'Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement rural (MARNDR), bénéficiera d'un renforcement institutionnel par le biais des la Direction de l'innovation.

D'autres institutions sont impliquées dans la mobilisation des ressources financières. Le Programme mondial pour la sécurité agricole et alimentaire (GAFSP) apportera 10 millions, le Fonds international de développement agricole (FIDA) 11 millions et le gouvernement haïtien 1 million de dollars américain.

LLM / radio Métropole Haïti