Après une soirée d'Hommages organisée, le 9 novembre dernier à Port-au-Prince, en l'honneur du comédien vedette de « Lavi nan Bouk », le Ministre de la Culture et de la Communication, Limond Toussaint, a assisté et représenté la Présidence, le samedi 11 novembre 2017, à Maryland (Etats-Unis), aux Funérailles ducomédien Haïtien, Jean Claude Joseph, dit Papa Pyè, décédé le 18 octobre 2017 à Orlando.

M. Toussaint a été à la tête d'une délégation composée de cadres du Ministère de la Culture et de la Communication et du Théâtre National d'Haïti.

La cérémonie, célébrée par le Révérend Père Mike Petit-Homme, s'est déroulée à la Chapelle de Riderwood Village à Silver Spring (Maryland) en présence des proches, amis et collègues du défunt ainsi que d'officiels haïtiens dont le Président de la Commission de la Culture et de la Communication de la Chambre des Députés, Caleb Desrameux et de cadres de l'Ambassade d'Haïti à Washington, notamment le Ministre Conseiller, Weibert Arthus.

Dans son oraison funèbre, le Ministre Toussaint a fait savoir que sa présence « traduisait le témoignage de reconnaissance de toute une génération de jeunes à l'égard d'une icône qui a su, par son talent, son art et son intelligence, comme comédien, gagner les cœurs de plus d'un par la magie du théâtre ». « Permettez-moi, au nom de l'Administration Moise-Lafontant, de vous dire que Jean Claude Joseph peut être frappé par la mort mais quant à Papa Pyè, ce nom ne mourra pas. Les hommes de cette stature ne meurent pas », a-t-il affirmé.

Pour sa part, la sœur du défunt, Micheline Pierre, s'est montrée satisfaite de ce qu'a accompli son frère en tant qu'artiste et a tenu à remercier ses compatriotes de l'amour dont ils ont fait preuve à l'égard de Coucoude, comme elle l'appelait affectueusement, tout au long de sa carrière. « Papa Pyè était un grand artiste, mais il n'y a pas de succès sans le Public. Je voudrais que vous nous aidiez à garder sa mémoire vivante », a-t-elle demandé. Mme Pierre a également adressé ses remerciements à l'Administration Moise-Lafontant qui, dit-elle, par le biais du Ministère de la Culture et de la Communication, a accompagné la famille dans tous les détails relatifs aux obsèques du regretté Jean Claude Joseph.

D'autres personnalités du show-biz évoluant dans la diaspora haïtienne des Etats-Unis ont également assisté aux derniers hommages dédiés au comédien notamment, Raynald Delerme (Alias Baba), Jean Gardy Bien-Aimé et des comédiens tels que Pè chabi, Geraldine, pour ne mentionner que ceux-là.

Papa Pyè a eu droit à un dernier moment de recueillement au Gates of Heaven Cemetery de Silver Pring (Les portes du Paradis) où sa dépouille a été inhumée vers 15 heures.

Employé de la Télévision Nationale d'Haïti, Jean Claude Joseph, a été le fondateur de la troupe Papa Pyè et créateur des séries : « Lavi nan Bouk », « Les aventures de Papa Pyè », « Cric-Crac », etc. Après avoir quitté Haïti en 1985, Jean Claude Joseph a obtenu des rôles dans trois (3) longs métrages : « Fly People », « Djab Baba » et « The Green Card ».

En 2015, le Ministère de la Culture et de la Communication avait honoré les acteurs de la troupe dans le cadre d'un spectacle donné au Ciné Triomphe en marge de la journée mondiale de la langue et des Cultures créoles.

EJ/Radio Métropole Haïti