Des élus américains déplorent la décision de l'administration Trump de mettre un terme au statut de Protection temporaire pour les haïtiens.

Mme Yvette D. Clarke, Représentante du 9e district de New York, regrette que l'administration Trump ait décidé de mettre fin au TPS pour les haïtiens malgré un lobbying intense et des appels appuyés ces derniers temps pour le renouvellement du statut temporaire. « Je suis vraiment indignée par la décision du 45e président des Etats Unis de mettre fin au TPS. Quand est-ce que la décence morale et la compassion pour les autres sont-elles devenues une question partisane ?, écrit –elle.

Selon Mme Clarke « Déporter des haïtiens aux USA sous TPS dans 18 mois est la mauvaise décision. Aussi simple que ça. C'est cruel et inadmissible » Elle invite les membres du Congrès à supporter une loi d'extension du TPS.

De son coté Pramila Jayapal, élue pour l'État de Washington à la Chambre des représentants des États-Unis en 2016, souligne que cette décision est cruelle et ne sert pas les intérêts des États-Unis ou d'Haïti.

LLM / radio Métropole Haïti