Les évêques catholiques américains plaident pour la régularisation de la situation des anciens bénéficiaires du Statut de Protection Temporaire (TPS).

Réagissant à la décision des décision du Département de la Sécurité intérieure (Department of Homeland Security - DHS) de mettre fin au Statut de Protection Temporaire (TPS) pour Haïti au 22 juillet 2019, Mme Ashley Feasley, Directrice de la politique migratoire et des affaires publiques de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis a fait état de la grande préoccupation des dirigeants de l'église catholique américaine. « Nous sommes extrêmement préoccupés par ce qui va arriver à ces personnes et à leurs familles », dit-elle précisant que parmi les bénéficiaires du TPS il y a 27 000 enfants citoyens américains.

Ces enfants nés sur le territoire sont détenteurs de la nationalité américaine.

Selon Mme Feasley, un grand nombre des bénéficiaires du TPS sont employés, ont des hypothèques et participent à la communauté « Ils ont travaillé pour se conformer à la réglementation en vigueur, et ils ont été approuvés par le DHS.

Les évêques américains souhaitent une législation pour ajuster le statut des migrants haïtiens Le Congrès peut et doit agir sur cette question », insiste t-elle laissant entendre que les évêques américains exhortent les législateurs à adopter des mesures adressées aux bénéficiaires du TPS qui sont dans le pays depuis des années.

LLM / radio Métropole Haïti