Les 6 partis politiques ayant le plus grand nombre d'élus au Parlement bénéficieront d'une importante subvention publique dans le cadre de la modernisation des partis politiques.

Ces partis politiques sont membres de la coalition gouvernementale ou alliés du parti présidentiel. Il s'agit du Parti Haitien Tet Kalé (PHTK), de l'Organisation du Peuple en Lutte (OPL), de Bouclier, de Konvansyon Inité Démokratik (KID), de Ayiti an Aksyon (AAA) et de Vérité.

Des partis de l'opposition qui avaient obtenu de bons scores lors de la dernière présidentielle. Fanmi Lavalas de l'ex président Jean Bertrand Aristide recevra 2 millions; Pitit Dessalin de Moise Jean Charles 1,42 millions et LAPEH de Jude Célestin 1,40 millions.

Le rapport du Comité de suivi pour le Financement et l'Institutionnalisation des Partis Politiques, recommande que les 13 partis reçoivent un financement mensuel compris entre 1,078 million et 6,623 million de Gourdes.

Selon le rapport les partis politiques les plus représentatifs recevront plus de 6.6 millions de gourdes par mois de l'État haïtien et près de 100 mille gourdes pour les moins représentatifs.

58 formations politiques ayant des candidats élus se partageront 572 millions de Gourdes dans les 12 prochains mois dans le cadre de l'application de la loi sur les partis politiques.

Les membres de la commission ayant rédigé le rapport recommandent une répartition des fonds alloués.

11 partis recevront entre 504,000 et 727,000 Gourdes.

14 partis recevront entre 199,000 et 437,000 Gourdes.

20 autres partis recevront entre 100,000 et 107,000 Gourdes.

LLM / radio Métropole Haïti