L'armée dominicaine a entrepris cette semaine un renforcement de la surveillance à la frontière avec Haïti. 236 nouveaux soldats ont été dépêchés dans la zone frontalière pour lutter contre les trafics de migrants illégaux, d'armes et de stupéfiants.

Le Commandant du 10e Bataillon de l'armée à Dajabón, a indiqué que les nouveaux soldats renforceront le travail effectué dans la partie Nord de la frontière dominicaine-haïtienne.

L'armée dominicaine a annoncé que 1,435 Haïtiens sans papiers appréhendés à la frontière sont en détention.

Par ailleurs la Direction Générale des Migrations (DGM), informe avoir arrêté 555 haïtiens sans documents migratoires légaux, dans des communautés de la Province de Puerto Plata (Nord).

Les arrestations ont eu lieu dans le cadre des opérations de contrôles migratoires d'étrangers en situation irrégulière dans les communautés de Los Cangrejos, Los Muñoz, Los Pérez, Los Charamicos et de La Unión, ainsi que des municipalités de Sosua, Imbert et Montellano.

Les forces de l'ordre intensifient les opérations de grande envergure réalisées grâce à l'implication du service de renseignement. Récemment plusieurs centaines de migrants haïtiens avaient été rapatriés suite aux opérations réalisées dans les régions de Boca Chica, San José de Ocoa, à Samana, La Vega, Maria Trinidad Sanchez, Santiago Rodriguez, Espaillat, La Altagracia, Santiago et Santo Domingo.

LLM / radio Métropole Haïti