Les Evêques Catholique d'Haïti condamnent fermement la tentative de certains agitateurs pour perturber samedi dernier, les funérailles du père Joseph Simoly.

Ils qualifient cet acte de tentative de manipulation en faveur des auteurs de l'assassinat du prêtre et d'affront à la mémoire du défunt.

Suite aux menaces et aux accusations portées contre le cardinal Chibly Langlois qui prononçait l'homélie du père Simoly, les évêques d'Haïti réclament des autorités qu'elles prennent des mesures pour assurer sa protection.

La conférence épiscopale d'Haïti exige que justice soit rendue au père Joseph Simoly et réaffirme son engagement dans la lutte contre la corruption et les injustices sociales.

La note est signée par le président de la conférence épiscopale, monseigneur Launay Saturné et datée du 31 décembre, soit le lendemain des funérailles du père Jean Joseph Simoly.

EJ/Radio Métropole Haïti