Les grenadières des U-20 ont réussi l'exploit de se qualifier pour la phase finale de la coupe du monde 2018. Une victoire qu'on croyait improbable face au Canada dans le match de classement a ouvert les portes de France 2018 aux haïtiennes.

Haiti s'est imposé 1-0, but de Sherley Jeudy, face au Canada décrochant ainsi le dernier billet qualificatif pour la coupe du monde.

Les joueuses de Marc Collat ont su surmonter un handicap mental puisque lors des matches de poule le Canada leur avait infligé un retentissant 4-0.

En raison de l'expulsion de son stoppeur Emmeline Charles, lors de la rencontre de demi finale face aux Etats Unis, M. Collat avait procédé à uniquement deux changements. Danielle Dani Etienne a remplacé Emmeline Charles et Bethina Petit-Frère a joué à la place de Nelourde Nicolas.

Une stratégie payante pour le sélectionneur haïtien.

La ministre de sport, Mme Régine Lamur, s'est réjouie de la victoire de la sélection U-2. « Après une équipe sénior en 1974 et une équipe masculine des moins de 17 ans en 2017, une équipe féminine haïtienne de football s'est qualifiée pour une phase finale de Coupe de Monde. Félicitations à nos jeunes grenadières des moins de 20 ans qui ont fait la fierté du pays en réalisant ce que l'on croyait impossible! Cette génération vient d'écrire une page importante dans notre histoire. Elle est entrée dans la légende du football mondial. »

Le chef de l'état, Jovenel Moïse, a également salué la victoire. « Félicitations à notre équipe féminine des moins de 20 ans pour sa qualification pour la coupe du monde qui aura lieu en France cette année. Brillante,l'équipe haïtienne, à l'image de Sherley Jeudy a affiché une attitude gagnante qui a payé face au Canada. Haïti est fière de vous. »

LLM / radio Métropole Haïti