La pauvreté d'Haiti était au centre des discussions entre le Pape Francois et le président Jovenel Moïse le vendredi 26 janvier au Vatican. Le désert deviendra un jardin". "C'est mon souhait pour votre pays", a déclaré le souverain Pontife au président Moïse.

Il a remis au président haïtien une médaille frappée d'un message d'espoir : "le désert deviendra un jardin".

Les dirigeants de ce pays le plus pauvre de l'Amérique constatent impuissants la fuite massive des jeunes vers les pays d'Amérique du sud notamment le Chili et le Brésil. Les haïtiens fuient la misère et se dirigent vers tous les pays disponibles Etats Unis, Canada, Mexique, Guyanne, République Dominicaine, Bahamas.

L'immigration, résultant de la misère, étant devenue un thème prioritaire des relations internationales le Pape a débattu du dossier de la pauvreté avec le leader haïtien.

« J'ai découvert que le Pape François connaît toutes les misères et douleurs que vit le monde », a dit M. Moïse aux journalistes haïtiens.

Le président haïtien et le chef de l'église catholique ont convenu de la nécessité de lancer des initiatives en faveur des jeunes. M. Moïse, de son coté, a offert en cadeau au Pape un magnifique tableau sur fond de paysage bleuet. La vue est troublante certes, mais le fond de l'oeuvre laisse entrevoir l'océan pacifique assorti d'un calme, le temps d'un après-midi sans risque des alizés.

LLM / radio Métropole Haïti