Le chef de l'état haïtien, Jovenel Moïse, réitère sa promesse de faciliter l'accès à l'énergie électrique à tous les haïtiens dans les prochains 20 mois. M. Moïse a sollicité l'appui de l'Italie dans ses efforts pour rendre l'énergie électrique disponible sur l'ensemble du territoire.

Lors de sa rencontre en tête à tête le 26 janvier 2018 à Rome, avec le président italien, Sergio Mattarella, le chef de l'état haïtien, a réclamé l'assistance de la coopération italienne dans la construction de centrales électriques. Il insiste sur la nécessité de profiter de l'expertise des italiens notamment dans la construction des turbines hydroélectriques en Haïti.

Au cours de ces tournées d'évaluation dans les région, M. Moïse a constaté que plusieurs centrales étaient dysfonctionnels depuis plusieurs années. Le gouvernement se propose de réparer ces infrastructures afin d'améliorer la production énergétique dans les centrales thermiques existantes.

Il se propose également de diversifier la production avec l'introduction des technologies pour la production d'énergie solaire et éoliennes.

Dans le secteur énergétique M. Moïse espère une aide technique des italiens. « J'ai dit au président italien que dans notre relation bilatérale, le plus important est une coopération technique tendant vers le développement », a précisé le chef de l'état haïtien.

Les deux chefs d'états se sont également engagés à lancer le processus de renforcement des relations diplomatiques avec la réouverture de l'ambassade d'Italie à Port-au-Prince. La représentation diplomatique italienne est fermée depuis la période d'instabilité politique survenue après la chute de la dictature des Duvalier.

Par ailleurs, le président Moïse a sollicité l'aide de l'Italie pour le développement du secteur touristique. « Les plus grands tours opérateurs du monde sont en Italie. Avec le nouvel élan que nous donnons au tourisme en Haïti, nous allons avoir besoin de ces acteurs pour amener les touristes européens ici », ajoute-t-il.

Afin de mieux agencer les programmes de coopération dans les secteurs prioritaires, énergie, tourisme et agriculture, les présidents Mattarella et Moïse se sont mis d'accord sur la formation d'une commission mixte.

LLM / radio Métropole Haïti