Le budget du Carnaval est en baisse par rapport à 2017. L' État et le secteur privé s'engagent à investir 186 millions de gourdes pour la réalisation des festivités carnavalesques sur l'ensemble du territoire.

En 2017 plus de 240 millions de gourdes avaient été consacrées aux jours de réjouissances populaires.

Le budget a été finalisé lors d'une importante séance de travail au Palais National entre les acteurs économiques et les opérateurs culturels en présence du chef de l'état, Jovenel Moïse et du Premier Ministre, Jack Guy Lafontant.

M. Moïse avait invité les sponsors à s'impliquer à fond dans le déroulement de cette grande fête populaire qui a pour vocation de servir de vitrine de l'immense talent de nos artisans et de la richesse de la culture haïtienne.

Le directeur général du ministère de la culture, Jean Michel Lapin, indique que le budget du Carnaval sera financé à 44% ( 80 millions de gourdes) par le secteur privé.

Le comité du Carnaval devra déterminer une allocation pour chaque département.

Les Mairies organiseront leurs festivités carnavalesque afin d'encourager des activités économiques durant cette période. Les Maires de Jacmel, Macky Kessa, et des Gonaïves, Neil Latortue, ont annoncé la réalisation des festivités traditionnelles misant sur la participation des touristes notamment des haïtiens de la diaspora.

Les festivités du carnaval national se dérouleront les 11, 12 et 13 février 2018 au champ de Mars à Port-au-Prince.

Ces derniers jours les ouvriers et artisans sont à l'oeuvre pour la construction des stands dans les artères limitrophes eu champ de mars.

Le décaissement des fonds par le comité du Carnaval devra intensifier les travaux de préparation.

LLM / radio Métropole Haïti