Les sénateurs du bloc majoritaire ont adopté une résolution, le jeudi 1er février, qui renvoie le rapport Petrocaribe à la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif.

La majorité qui supporte l'action gouvernementale, réunie en assemblée, a ainsi tranché dans cette affaire qui fait les choux gras de la presse depuis plusieurs mois.

Le Président du Sénat de la République, Joseph Lambert, a confirmé l'information via son compte Twitter en écrivant : ''Mon engagement est éprouvé. l'Assemblée des sénateurs a sanctionné le rapport des commissaires. Désormais, la CSC/CA est appelée à connaître du rapport Petrocaribe pour en faire ce que de droit et de raison''.

À cette séance réalisée tard dans la soirée, 17 pères conscrits ont pris part, exceptés les opposants au pouvoir et ceux qualifiés de modérés.

Désormais, par cette décision, le Sénat de la République s'est dessaisi du dossier Petrocaribe.

En réaction à cette décision, le sénateur Jean Rennel Sénatus a crié au scandale.

L'élu de l'Ouest a indiqué avoir tenté d'entrer en contact avec le Président du sénat, mais celui-ci est aux abonnés absents.

Offusqués, les sénateurs du bloc minoritaire, géniteurs du rapport d'enquête, se proposent d'aller jusqu'au bout.

L'affaire une fois enterrée par la majorité présidentielle, les Opposants entendent la porter par devant la justice.

GA /Radio Métropole Haïti