Le chef de l'état haïtien, Jovenel Moïse, a dressé, hier 6 février 2018, un bilan satisfaisant de la première année de son quinquennat. Pour marquer le premier anniversaire de son intronisation M. Moïse, lors d'une conférence des presse au Palais National, a fourni des explications sur la stratégie de son administration.

M. Moïse, qui semble maitriser les dossiers prioritaires tels l'énergie, la Caravane du Changement et les infrastructures routières, a fait référence à des statistiques pour convaincre les citoyens.

Considérant que son administration est sur la bonne voie en ce qui à trait aux promesses électorales, M. Moïse annonce que la seconde année sera consacrée à l'intensification des travaux. Il informe notamment qu'il poursuivra au cours de cette semaine la distribution d'équipements lourds aux 10 directions départementales des travaux publics. Les techniciens percevaient leurs salaires pour rien parce qu'il n'y avait pas d'équipements, a précisé M. Moïse.

Il souligne que les directions départementales seront jugées à partir de leurs résultats. Chaque direction doit réaliser 100 kilomètres de route par an, a insisté M. Moïse.

Il se réjouit que plusieurs chantiers aient pu être lancés avec les ressources de l'état. Les partenaires internationaux n'ont pas apporté de ressources financiers dans la première partie de ce vaste chantier, dit-il.

Les infrastructures routières et agricoles, l'énergie ont constitué les principales priorités du chef de l'état au cours de la première année de son quinquennat. Toutefois il fait état de réalisations importantes dans les secteurs de la santé et de l'identification des citoyens.

LLM / radio Métropole Haïti