Le ministre de l'économie et des finances, Jude Alix Patrick Salomon, appelle les douaniers à la raison afin de reprendre le travail au début de la semaine prochaine. C'est une grève sans objet, tranche le grand argentier de la république. Il révèle que les revendications salariales des douaniers, suivant l'accord conclu avec le gouvernement doivent prendre effet à partir du 1 octobre 2018.

Le gouvernement avait déjà accordé un ajustement de salaire de 40% dans le cadre de l'accord de 2017.

De plus M. Salomon rejette les accusations des grévistes relatives à l'enlisement du processus visant à accorder un statut particulier aux douaniers. Il explique que le document a été acheminé à l'OMRH, chargée de vérifier la conformité du statut particulier avec la loi sur la fonction publique.

Il fait remarquer que le retard par rapport à, l'échéancier prévu dans l'accord ne lui incombe pas puisque le document lui a été transmis fin janvier 2018.

Le ministre des finances se dit prêt à dialoguer avec les douaniers afin de trouver une solution au problème. Il est disposé à former une commission spéciale chargée de contrôler la mise en oeuvre du protocole d'accord paraphé en octobre 2017.

Intervenant dans des médias locaux le grand argentier de la république a déploré l'intransigeance des douaniers. Je suis ouvert au dialogue, dit-il regrettant que les douaniers aient refusé après 5 jours de grève de dialoguer avec le directeur général de l'Administration Générale des Douanes (AGD).

LLM / radio Métropole Haïti