Les autorités haïtiennes et dominicaines ont repris les discussions en vue de la levée de l'interdiction d'importation de 23 produits dominicains.

La semaine écoulée plusieurs officiels et hauts fonctionnaires haïtiens dont le secrétaire des Finances, Ronald Décembre, le directeur général des douanes d'Haïti, Jean Jorell Janvier et le directeur adjoint de la réforme des douanes, Reynald Eugene, ont eu une importante séance de travail avec le chef des douanes en République Dominicaine, Ramirez Paniagua.

« Les exportateurs dominicains sont intéressés par la normalisation du commerce, a dit le chef des Douanes dominicaines. Le but de cette réunion est de normaliser les conditions pour que les douanes puissent faire payer aux commerçants les redevances des prévues par les législations des deux pays, a expliqué M. Paniagua.

Les exportations dominicaines sont estimées à plus d'un milliard de dollars par an tandis que les haïtiens n'exportent des produits que pour environ 100 millions de dollars.

De son coté le directeur général de l'administration des Douanes, Jorell Janvier, a soutenu que le gouvernement haïtien n'avait pas émis une interdiction catégorique, mais appelle les autorités douanières dominicaines à un contrôle plus strict sur la qualité des marchandises.

Adopté en septembre 2015, le décret interdit l'importation par voie terrestre de 23 produits en provenance de la République dominicaine. Parmi les produits figurent la Farine de froment, l'Huile comestible, le Savon de lessive, le Détergent en poudre, l'Emballage en foam, les Peintures et produits pour carrosserie de voiture, le Fer pour construction, les Pâtes alimentaires, le Métal déployé et tôles, les Tuyaux PVC, les Jus en poudre, les Boissons gazeuses, la Bière, les Matelas, les Équipements lourds pour la construction, les Ustensiles ménagers en plastique.

LLM / radio Métropole Haïti