12 personnes sont disparues lors du naufrage le samedi 24 mars 2018 de leur petite embarcation non loin de l'ile de la Tortue. Le curé de la paroisse de Plaine section rurale de Latortue, Père Tanis Charles, figure parmi les disparus.

5 naufragés ont été secourus parmi eux des marins,rapportent les autorités locales. En dépit des recherches effectuées les personnes disparues n'ont pas été retrouvées plus de 48 heures après le naufrage.

Selon le rapport des rescapés le naufrage aurait survenu en raison d'une erreur de navigation dans une mer agitée.

Le Délégué départemental du Nord ouest indique que la petite embarcation munie de moteur n'assure pas le trajet Saint Louis du Nord –La tortue dans le système de cabotage. Il ne s'agit pas d'un voilier, dit –il précisant que l'embarcation était surchargée. Le naufrage a eu lieu pendant la nuit, informent les autorités locales.

La Protection Civile n'avaient pas indiqué si elle comptait poursuivre les recherches. Selon les témoignages recueillies les marins peu habitués au trajet, avaient voulu transporter quelques passagers. Ces marins auraient mal anticipé une immense vague dans la zone du canal.

Toutefois le maire de La Tortue, Joseman Lubin, avait annoncé, hier, la poursuite des recherches.

Les correspondants de Presse dénoncent l'anarchie dans le cabotage sur l'ile de La Tortue. Ce mardi une délégation du Service Maritime de Navigation (Semanah) se rendra à l'ile de La Tortue pour rappeler les dispositions sécuritaire dans le cabotage.

LLM / radio Métropole Haïti