Alors que la NATCOM est accusée d'avoir distribué dans l'Artibonite des semences toxiques qui attirent des rats dans les plantations, dans un document officiel, cette compagnie de téléphonie mobile clame sa non-implication dans une quelconque distribution de semences.

Dans cette note de presse, la Natcom affirme comprendre et sympathiser avec les habitants de la région confrontée à une invasion de rats détruisant les rizières.

Pour répondre à certaines allégations, la compagnie dit ne pas avoir l'intention de s'intégrer à d'autre domaine comme l'agriculture, particulièrement le riz,.

La Natcom expliqu'en 2017, une délégation représentant le gouvernement haïtien a effectué une visite officielle au Vietnam pour rencontrer le gouvernement du Vietnam et des membres du secteur des affaires.

Au cours de la visite, précise la note de presse, des sénateurs haïtiens présents ont été très intéressés par le développement de l'agriculture spécialement de la culture du riz au Vietnam et ont sollicité des échantillons de cette semence afin de le tester en Haïti pour développer l'agriculture.

Le Vietnam a accepté la demande des sénateurs et leur a fourni des échantillons selon leur besoins.

La Natcom qui affirme avoir créé un pont entre le Vietnam et les sénateurs, dément être impliquée dans la distribution de semence de riz aux habitants de l'Artibonite.

En somme, la compagnie avoue se concentrer uniquement sur le secteur des télécommunications offrant l'infrastructure la plus large dans le pays, la meilleure vitesse et la meilleure qualité de services à ses clients, le peuple haïtien.

GEA/Radio Métropole Haïti