Le ministre de la Planification et de la Coopération externe, Me Aviol Fleurant, a lancé le colloque du Conseil national des coopératives (CNC) tenu ce mardi 29 mai 2018 au centre de convention de la BRH.

Selon un communiqué du ministère, cette rencontre autour du thème « les défis et les enjeux du secteur coopératif haïtien » a réuni différentes organisations associatives, des représentants d'organisations non gouvernementales et des hauts cadres de l'Etat.

Dans son discours de circonstance, le directeur général du Conseil national des coopératives, Mr Serge Chery, dit croire que pour un partenariat plus efficace avec les autres secteurs de l'économie nationale, le secteur coopératif doit jouir d'une certaine autonomie. Ainsi, a-t-il poursuivi, le CNC travaille d'arrache-pied, sous l'égide du ministère de la Planification et de la Coopération externe, à la création du fonds national du développement des coopératives qui servirait à encadrer les projets des coopératives et des sociétaires. Plus loin, Mr Chery a annoncé toute une série de projets notamment la mise en ligne de la revue nationale des coopératives, un partenariat avec le ministère de l'Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) en vue d'initier un cours sur les notions de base de la coopérative pour les elèves du 3eme cycle fondamental.

De son coté, le ministre de tutelle du CNC, Me Aviol Fleurant, a fait savoir que dans l'optique d'un développement durable sur l'ensemble du territoire, une participation plus active et stratégique du mouvement coopératif à l'échelle nationale devrait permettre une meilleure prise en compte des questions qui intéressent les coopératives dans l'atteinte des et dans les ODD.

Le patron du MPCE plaide également en faveur d'un renforcement des capacités du Conseil national des coopératives afin d'offrir des ressources spécialisées en développement coopératif comme l'encadrement, le soutien et l'expertise nécessaires aux entrepreneurs qui désirent procéder à la création d'entreprises coopératives, à leur consolidation, au redressement ou à la relève d'entreprises par la formule coopérative.

Ce colloque aura permis de comrpendre les enjeux du secteur cooperatif haïtien et les decisions qui s'imposent. Les résultats des réflexions dégagées feront l'objet d'une publication intitulée « les actes du colloque du 29 mai 2018 ». Rappelons qu'en Haiti, comme chaque année à travers le monde, on se prépare à commémorer la journée internationale des coopératives le premier samedi du mois de juillet.

EJ/Radio Métropole Haïti