Dans le cadre de la 3e édition de la Quinzaine Internationale Handicap et Culture, la production THEATRE TOUPATOU présente du 1e au 15 juin 2018 une série d'activités en diverses régions du pays, notamment à Port-au-Prince, à Lascahobas et aux Gonaïves.

FOKAL accueillera Félix Blume, ingénieur de son et Cindy Pierre Louis, conteuse, le mercredi 13 juin 2018 entre 5h et 6h 30 à la salle FOKAL/UNESCO. Félix Blume présentera une conférence autour du thème : « L'Univers sonore du non-voyant ». Cette conférence sera suivie de Oranger Magique, une performance de Cindy Pierre Louis, selon une mise scène de Johny Zéphirin. L'admission à ces activités est libre, dans la limites des places disponibles.

A sa conférence, Félix Blume parlera de sa relation au son et de son travail avec les personnes non-voyantes, en se basant sur plusieurs projets artistiques réalisés entre 2015 et 2018 au Chili, au Mexique et en Haïti. Félix est ingénieur du son pour le cinéma, la radio et le documentaire; il développe également des projets d'arts sonores dans l'espace public, des installations sonores pour des musées ou des créations radiophoniques. Il partage avec les non-voyants une approche particulière du sonore, point de départ de ses différentes collaborations. Sans utiliser la vue, ces personnes ont un quotidien principalement sonore, une approche différente, une expérience sensitive éloignée du monde visuel qui nous entoure. En utilisant cette “caractéristique” non pas comme un handicap mais plutôt comme le point de départ d'un échange sonore, cette conférence est une invitation à écouter autrement…

Félix Blume a été formé à l'école de cinéma INSAS en Belgique, après un cursus en BTS Audiovisuel à Toulouse, en France. Il a animé des ateliers en France, au Mexique, en Italie et en Belgique.

Il est artiste sonore et ingénieur du son. Son travail personnel est basé sur la prise de son, qu'il utilise comme matière première pour réaliser des pièces sonores, vidéos, actions ou installations. Il travaille régulièrement avec des groupes de personnes, de manière participative, en utilisant l'espace public. Il nous invite à une écoute différente de notre environnement : Les bruits deviennent sons, les frontières entre sons et musiques s'effacent. Son travail s'étend au visuel avec une série de vidéos minimalistes, de format court, autour du son. Collectionneur de sons, il a acquis une grande sonothèque, enregistrée aux quatre coins du monde, qu'il partage librement sur internet.

Il a participé à des expositions en Espagne, au Mexique, au Chili, en France, en Allemagne, en Belgique et en Haïti (Quinzaine Handicap et Culture et Quatre chemins). Ses pièces sonores ont été présentées par diverses galeries et radios, entre autres : Arte Radio (FR), Kunst Radio (AT), Deutschland Radio Kultur (DE), Radio Nacional de España (ES), Phaune Radio (FR), ABC Radio (AU), Radio Panik (DE), Radio Grenouille (FR)… ainsi que dans des espaces comme le Centre Pompidou ou le Musée d'Orsay. Sa pièce sonore Los Gritos de México(Les Cris de Mexico) a remporté le Prix Pierre Schaeffer au Festival Phonurgia (Paris) et a reçu une mention honorifique pendant la Biennale de Radio de Mexico. Comme ingénieur du son, il travaille principalement la prise de son et le montage son pour des films documentaires ou de fiction, ainsi que pour l'art vidéo. Il a collaboré avec différents réalisateurs et artistes visuels, dont Francis Alÿs.

Cindy Pierre Louis, elle a été recrutée en mai 2017 pour participer aux activités de la Quinzaine Internationale Handicap et Culture en juin 2017. Elle a été considérée comme révélation par l'équipe artistique de cet évènement. Elle a fait sa première expérience en conte dans le spectacle Tezen, le poisson amoureux, une mise en scène de Johny Zéphirin. Conteuse de talent, elle donne vie aux contes, par la qualité de son jeu, sa belle voix, par la précision et la finesse de ses mouvements, son énergie, bonne maitrise de son espace de jeu et sons sens d'improvisation.

En une année, le spectacle Tezen, le poisson amoureux a été tourné plus d'une dizaine de fois dans des espaces et évènements différents : 2eme Quinzaine Internationale Handicap et Culture en juin 2017, à l'ouverture du Festival Quatre chemins en novembre 2017 au Centre d'art, au festival Kont anba tonèl à la FOKAL et à l'Institut Français en Haïti en mars 2018. Aussi, plusieurs représentations de ce spectacle ont eu lieu dans le cadre des activités de Bibliotaptap Ouest et dans des écoles à Port-au-Prince. Son handicap visuel ne l'empêche pas de voyager avec nous dans l'imaginaire.

EJ/Radio Métropole Haïti