La Brigade d'Intervention Théâtrale – Haïti (BIT-Haïti) présente du 27 juin au 7 juillet 2018 la 3e édition du « Festival de Théâtre En lisant » autour du thème : « Jean-René Lemoine entre mythe et déchirure »

A cette occasion, les scènes de la FOKAL et de l'Institut Français en Haïti (IFH) proposeront, entre autres, mises en scène, spectacles, lectures-spectacles, conférences-débats, causeries, rencontres, expositions, projections. L'admission à ces activités est libre dans la limite des places disponibles.

L'idée d'organiser, en Haïti, un festival de théâtre à thème dont la mission est de promouvoir la dramaturgie contemporaine dans l'espace publique est venue comblée la méconnaissance des œuvres dramatiques des auteurs contemporains. Ce problème est dû à l'absence de représentation, d'activité de promotions et aussi l'inaccessibilité (absence en librairie et en Bibliothèque) de certaines de ces œuvres.

La BIT-Haïti dont l'un des objectifs est de promouvoir la dramaturgie contemporaine s'est fixée pour mission d'organiser annuellement le festival En lisant afin de faire découvrir aux créateurs (comédiens, metteurs en scène et techniciens) et au public haïtien les œuvres majeures des auteurs contemporains.

Les deux premières éditions dudit festival ont été consacrées respectivement aux œuvres de Bernard Marie-Koltès et à celles des chefs de file du théâtre de l'Absurde (Ionesco, Beckett, Adamov, Genet). Ces deux éditions ont su susciter que ce soit à l'université et dans les medias sociaux et traditionnels un débat sur le rôle du théâtre dans le contexte actuel.

Pour la troisième édition le festival En lisant propose, pour la première fois, au public haïtien de découvrir l'univers théâtral de l'auteur Français d'origine Haïtienne Jean-René Lemoine. Le thème retenu pour cette édition est : Le théâtre de Jean René Lemoine entre mythe et déchirure. Cette édition se veut être une invitation à la découverte de l'autre, de l'exilé.

En lisant avec Jean-René Lemoine revisite les grands thèmes de la Littérature qui sont l'amour, la mort, l'angoisse, la solitude… Cette visite est guidée par un intranquille sédentaire, promenant son regard métissé là où les cultures s'entredéchirent pour une improbable suprématie. Ce qui en résulte c'est l'esseulement, les errements et la ségrégation des êtres désarticulés dans un temps où les cultures se mêlent pour mieux se dissocier. Ce cri post-humaniste est une forme de réappropriation des grands mythes de l'histoire de la pensée universelle. C'est cette cartographie de la déchirure contemporaine qu'En Lisant Lemoine invite le spectateur haïtien à explorer et à situer l'être hybride qu'est devenu tout exilé.

EJ/Radio Métropole Haïti