La Présidence haïtienne est sereine moins de 72 heures avant l'interpellation du Premier Ministre, Jack Guy Lafontant, c'est l'assurance donnée par Guychar Doré, l'un des conseiller du chef de l'état. Reconnaissant que l'interpellation constitue une prérogative des législateurs, M. Doré juge que le Premier Ministre et les ministres pourront fournir des informations sur les actions du gouvernement.

On a besoin de l'Opposition pour faire fonctionner la démocratie et les membres du gouvernement s'évertueront à éclairer les points d'ombres, a expliqué le conseiller du chef de l'état évoquant l'appartenance politique des députés interpellateurs. Entre les lignes M. Doré a laissé entendre que les députés pro gouvernementaux, majoritaires, ne supportent pas la motion d'interpellation.

Il se dit confiant que les ministres pourront fournir des explications convaincantes et permettront au Premier Ministre d'être confirmé dans ses fonctions. M. Doré a soutenu que le gouvernement réalise plusieurs chantiers notamment dans le secteur des infrastructures. Il y a des routes qui sont construites ou rénovées dans le cadre de la Caravane du changement, insiste t-il.

La séance d'interpellation est prévue pour le jeudi 28 juin 2018.

Les 16 députés interpellateurs, majoritairement de l'opposition, espèrent la défection de certains membres du bloc majoritaire afin d'obtenir le quorum nécessaire pour censurer le gouvernement. La semaine écoulée le Premier Ministre Lafontant avait évité les questions des journalistes sur le dossier d'interpellation.

LLM / radio Métropole Haïti