La création massive d'emplois constitue l'une des priorités des autorités haïtiennes. L'Institut Haïtien de Statistiques et d'Informatique (IHSI) a communiqué cette semaine des informations sur l'Indice d'Emploi (IE) qui renseigne sur les variations de l'emploi dans les institutions publiques et privées pendant le le premier trimestre 2018.

L'indice d'Emploi affiche une hausse de 12.3% en glissement annuel s'établissant à 107.3 contre 95.5 au premier trimestre de l'année fiscale 2017.

Cette hausse est surtout imputable à l'Administration Publique soutenue par les emplois temporaires à haute intensité de main-d'oeuvre, qui est passé de 93.0 au 1er trimestre fiscale 2017 à 111.2 au 1er trimestre fiscale 2018 (+19.5%).

Alors que l'indice des Entreprises Publiques n'a varié que de 2.2 % au cours de la même période. Au premier trimestre 2018, l'emploi au niveau des ONG et des Organisations Internationales (OI) a connu une croissance de 12.4% en glissement annuel, passant de 98.5 à 110.8. Tenant compte de la stagnation enregistrée dans les OI, cette hausse tient surtout des ONG qui ont augmenté de 12.6 %, entre le 1er trimestre 2017 et le 1er trimestre 2018.

L'évolution positive de l'Indice pour le trimestre sous étude est soutenue particulièrement par le secteur tertiaire +16.0 % (IE passant de 94.6 à 109.7). Pour sa part, le secteur secondaire, regroupant les Industries, les Bâtiments et Travaux Publics (BTP), l'Électricité et Eau a chuté fortement (-17.0%), l'indice s'établissant à 86.2 contre 103.9 pour la même période l'an passé.

Les autorités haïtiennes misent sur la hausse de la production énergétique pour créer de conditions propices aux investissements étrangers. Rechantent lors d'une visite d'exploration de plusieurs entrepreneurs coréens le gouvernement avait annoncé la création prochaine de plusieurs milliers d'emplois dans le secteur de la sous traitance.

LLM / radio Métropole Haïti