La route est à nouveau bloquée ce jeudi par des grosses pierres déposées par des riverains qui protestent contre la destruction d'un certains nombre de maisons construites illégalement et surplombant la villa du chef de l'état.

Par ailleurs plusieurs artères dans la zone métropolitaine sont également bloquées, c'est le cas de la route nationale numéro 1 au niveau de Bonrepos, de la route de la Croix des Bouquets à Santo 11, Carrefour Marin et Carrefour Marassa.

Dans cette zone on a cassé les pare-brises de certains véhicules. Il s'agit d'une réaction de riverains mécontents, persuadés que l'on a déjà procédé à l'ajustement du prix du carburant à la pompe. Rumeur démentie mercredi soir, par le ministre de la Culture et de la communication, Guy Delva.

Enfin en dehors de la capitale des blocages étaient recensé ce jeudi matin, sur la route 1 au niveau de l'Arcahaie et de Cabaret, sur la route 2 au niveau de Miragoane.

EJ/Radio Métropole Haïti