Le chef de l'état haïtien, Jovenel Moïse, a lancé hier soir un appel au calme à ses concitoyens. Dans un message à la télévision le président Moïse a soutenu qu'il n'y a plus aucune justification pour les manifestations puisque les prix de l'essence sont revenus à leur niveau initial. Je vous ai entendus maintenant rentrez chez vous, a dit M. Moïse en plus de 4 occasions dans son message.

Il a déploré les pillages et incendies de plusieurs entreprises privées. Ces personnes se sont endettées pour rehausser l'image du pays, dit-il accusant un certain secteur d'être les initiateurs de ce mouvement de haine.

Il prêche l'harmonie et l'unité entre les haïtiens de toutes les couches sociales afin de favoriser le progrès social et le développement économique. M. Moïse a assuré que ses actions visent à améliorer les conditions de vies des couches vulnérables de la population.

Il a regretté que les autorités gouvernementales n'aient pas pris le soin d'expliquer la nécessité de mesures « difficiles » telle la fin de la subvention sur les produits pétroliers. De l'avis de M. Moïse il faut adopter des dispositions pour augmenter les ressources fiscales indispensables pour la construction et la réhabilitation des infrastructures routières et agricoles notamment.

LLM / radio Métropole Haïti