Une commission parlementaire préconise un changement de régime politique. L'annulation de la fonction de Premier Ministre et son remplacement par le poste de vice président permettra de dynamiser et rendre plus efficiente la vie politique, a soutenu le député Jerry Tardieu, président de la commission spéciale chargée d'évaluer l'amendement de la constitution de 1987 amendée.

Le député Tardieu explique que cette démarche permettra en fait de rétablir la vérité sur l'action du chef de l'état. Il soutient qu'en réalité le chef de l'état gère indirectement les fonds publics mais n'est pas astreint à la reddition de compte.

De plus il croit qu'il faut laisser les coudées franches au président de la République qui a été élu au suffrage universel direct grâce au programme qu'il avait soumis à ses concitoyens.

Le vice président deviendra le second personnage de la nation. Il sera un proche du chef de l'état qui aura fait campagne avec lui.

La proposition de changement de régime politique intervient plus de 30 ans après la fin du régime présidentiel. Les membres de l'Assemblée Constituante de 1987 avaient créé un nouveau régime politique pour lutter contre les dérives du présidentialisme des Duvalier. Depuis l'indépendance Haiti avait alterné des régimes monarchiques et présidentiels.

La proposition de changement de régime politique s'inscrit dans le cadre d'une série de 30 propositions, majeures de la constitution de 1987 amendée, formulées par la commission spéciale.

M. Tardieu, un entrepreneur, député de Pétion ville, a dirigé les séances de travail de la commission avec des représentants de divers secteurs de la société sur l'ensemble du territoire. Il assure que les recommandations reflètent dans l'ensemble l'opinion des citoyens haïtiens.

La proposition d'amendement devra être soumise aux deux branches du Parlement pour ratification. Selon la procédure constitutionnelle la proposition d'amendement sera introduite avant la fin de la dernière session parlementaire en 2019.

Au cours de cette année la Turquie et d'autres pays africains ont changé de régime politique en éliminant la fonction de Premier Ministre.

LLM / radio Métropole Haïti