Le premier ministre nommé n'a toujours pas été invité par l'une des deux chambres pour présenter sa déclaration de politique général déplore l'un des proches collaborateurs de Jean Henry Céant.

Intervenant pendant le journal du matin, il a expliqué que le premier ministre ne peut se rendre dans les deux chambres sans cette invitation.

Le membre du parti Renmen Ayiti a révèle qu'actuellement les discussions achoppent sur la liste des ministres du précédent gouvernement à reconduire.

Jorchemy Jean Baptiste appelle les parlementaires à faire preuve de sens des responsabilités et à se prononcer avant le début de la 2e semaine de septembre et les vacances des députés.

De son coté, le sénateur Jean Renel Senatus déplore le retard accumulé dans la vérification du dossier du premier ministre Jean Henry Céant qu'il attribue à des problèmes au niveau de recherches d'archive à la direction générale des impôts.

Il donne la garantie que le rapport de la commission à laquelle il appartient remettra son rapport au plus tard jeudi tout en déplorant que les pièces des futurs membres du cabinet n'aient toujours pas été acheminées au parlement pour analyse.

EJ/Radio Métropole Haïti