Le président du Sénat, Joseph Lambert annonce avoir adressé une correspondance au premier ministre nommé pour réclamer une copie de sa déclaration de politique générale, l'arrêté nommant les membres du cabinet ainsi que leur dossier. L'élu du Sud-est donne la garantie que deux jours après la réception de ces documents, Henry Céant pourra venir faire sa déclaration de politique générale.

Il dément formellement que le parlement soit à l'origine du blocage actuel et en reporte la responsabilité sur l'exécutif.

Il accuse l'exécutif d'être à l'origine de la lenteur enregistrée dans le processus de ratification de l'énoncé de politique générale du Premier ministre.

Annonçant que le rapport de la commission qui examinait les pièces déposées par le prétendant à la primature est fin prêt, Joseph Lambert souligne que le Parlement est dans l'attente d'une copie de la déclaration de politique générale de Jean Henry Céant.

Si le pays ne dispose pas d'un gouvernement la faute n'est pas aux parlementaires, affirme en substance le président du grand corps.

EJ/Radio Métropole Haïti