Au cours des dernières semaines plusieurs manifestations ont été réalisées par plusieurs secteurs de la société en vue de réclamer un procès sur l'affaire Pétrocaribe. Le dimanche 2 septembre 2018 plusieurs centaines de personnes avaient pris part à cette marche pour exiger la reddition de compte.
< br> Le mouvement qui semble s'amplifier est réputé comme étant l'expression d'un raz-le-bol des jeunes. De nombreux jeunes mais également des membres d'organisations syndicales et populaires proches de l'opposition ainsi que des artistes avaient pris part au mouvement.

Les protestataires pressent les instances judiciaires à assumer leurs responsabilités pour arrêter et juger les voleurs.

Si les manifestants dénoncent l'arrogance de certains officiels soupçonnés d'implication dans le scandale, ces derniers sont intervenus dans les médias pour exprimer leur appui à une procédure judiciaire.

Cependant les procédures préconisées divergent entre les deux groupes.
< br> Les manifestants souhaitent que le système judiciaire soit saisi immédiatement et lance les poursuites contre les anciens officiels incriminés dans les deux rapports des commissions sénatoriales. Cependant des anciens ministres dont Wilson Laleau, actuel chef de cabinet du président Jovenel Moïse, estiment qu'une enquête impartiale doit etre réalisée par les instance constitutionnelles.
< br> Il s'agit dans ce cas de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA) et des institutions de lutte contre la corruption dont l'ULCC et l'Ucref. Ce n'est qu'en dernier ressort que les procédures auprès des tribunaux de droit commun pourront être lancées.

Les anciens Premier ministres et Ministres dénoncent une campagne de diffamation orchestrée par un certains secteur politique. Toutefois de nombreux manifestants jurent qu'ils ne sont pas manipulés par des secteurs politiques ou économiques. Ils soutiennent que leurs actions s'inscrivent dans le cadre d'une révolte pour exiger l'amélioration des conditions de vie de la population.
< br> LLM / radio Métropole Haïti