Les manifestations dans le cadre de l'affaire Pétrocaribe se sont intensifiées au cours des derniers jours. Des marches, sit ins et manifestations ont été réalisés par des leaders de la société civile dans plusieurs métropoles notamment Cap Haïtien, Port de Paix et d'autres villes telles Grand Goave et Léogane.

Dans la région métropolitaine de Port-au-Prince des dirigeants de l'opposition apportent leur appui au mouvement insistant sur la nécessité de sanctionner le gouvernement.

Une manifestation, organisée hier au centre ville de Port-au-Prince, a été dispersée par les forces de l'ordre. Les leaders du mouvement ont dénoncé l'intervention brutale de la Police arguant qu'il n'y avait aucun acte de violence.

Les manifestants ont lancé des slogans hostiles au gouvernement qu'ils accusent d'être impliqué dans les malversations. Outre le remboursement des fonds volés les manifestants exigent l'incarcération des anciens officiels impliqués dans la dilapidation des fonds Pétrocaribe. Ils expriment leur méfiance à l'égard des juges de la Cour des Comptes insistant sur la nécessité pour le début de la procédure judiciaire.

Des concerts dénommés Pétroconcert ont été réalisés en vue d'intensifier la mobilisation des citoyens. Les organisateurs promettent que le mouvement s'amplifiera au cours des prochaines semaines.

LLM / radio Métropole Haïti