Le cinéma haïtien a été à l'honneur dans l'ouest de la France à l'occasion de la 11e édition du Festival du Film francophone d'Angoulême, du 21 au 26 août dernier.

En effet, Haïti était le pays invité d'honneur de ce festival cette année avec neuf films projetés et plusieurs réalisateurs invités, notamment Richard Sénécal et Arnold Antonin.

Parmi les neuf films projetés, "Chronique d'une catastrophe annoncée" d'Arnold Antonin, "Ayiti mon amour" de Guetty Felin, et "Le jour se lèvera (Douvanjou Ka Leve)" de Gessica Généus qui ont été supportés par la Fondation. La pianiste Célimène Daudet a performé avec Stravensky Debrosse, personnage principal du film "Le violoniste" du réalisateur Richard Sénécal, projeté lui aussi au festival.

En outre, le documentaire de Gessica Généus a été récompensé le 26 août à un autre festival, le festival international du Film insulaire de Groix en France, en y décrochant le prix du public et l'Île d'or par le jury du Festival. Un 5e prix international pour le documentaire qui questionne sur la notion d'être Haïtien aujourd'hui à partir d'un récit familial.

EJ/Radio Métropole Haïti