Nommé ministre de l'environnement puis retiré pour cause de détention de nationalité étrangère, Osner Richard, convoqué mercredi au parquet de Port-au-Prince.

Selon le consultant juridique de Radio Métropole, maître Patrick Laurent, ce dernier peut suivant les cas, être inculpé d'escroquerie et de faux et usage de Faux révèle Ayant violé la constitution.

L'homme de loi a fait remarquer Osner Richard, est également susceptible d'être poursuivi pour crime contre la sureté de l'état au même titre que l'autorité de nomination ajoute l'avocat.

Un cas qui met en relief l'importance de réaliser une double vérification des dossiers des ministres et des secrétaires estime maître Patrick. EJ/Radio Métropole Haïti