Plusieurs sénateurs réclament des informations supplémentaires sur l'utilisation des fonds collectés à partir des transferts de fond de la Diaspora.

Le montant est supérieur à 120 millions de dollars ont indiqué les responsables de la Banque de la République d'Haiti (BRH) la semaine écoulée. Les fonds ont été collectés entre juillet 2011 et Aout 2018 grâce à une redevance de 1.50 dollar américains sur les transferts.

Le président de la commission Éducation du Sénat, Denis Cadeau, juge que le rapport des autorités monétaires est trop sommaire et presse les autorités gouvernementales à fournir des explications sur l'utilisation des fonds. L'ex directeur général du Ministère de l'Éducation annonce une convocation prochaine du ministre Pierre Josué Agénor Cadet sur le dossier.

Il soutient que d'autres sénateurs exigent également des explications sur la gestion de ces fonds collectés dans le cadre du Fond National de l'Education (FNE).

En 8 ans les autorités n'ont pas publié un rapport détaillé permettant de savoir si ces montants ont été effectivement alloués au secteur éducatif, dit-il. M. Cadeau juge qu'il faut convoquer les responsables de toutes les institutions impliquées dans la gestion des fonds dont les ministères de l'éducation et des finances, le Conatel et la BRH afin de faire la lumière sur ce dossier.

Il faut plus de transparence dans la gestion de ce fond, dit-il promettant de formuler des recommandations aux autorités. Il y a des suspicions dans la diaspora et dans d'autres secteurs sur l'utilisation des sommes collectées pour le FNE, dit-il jugeant indispensable de clarifier les points d'ombres.

LLM / radio Métropole Haïti