Au cours d'une conférence de Presse le mercredi 26 septembre l'Ambassade des États-Unis à Port-au-Prince a annoncé l'octroi d'une subvention de 200.000 dollars à la Fondation Viviane Gauthier pour la restauration et la réhabilitation de l'ancienne maison de Viviane Gauthier.

L'annonce a été faite en présence du ministre de la Culture, M. Jean Michel Lapin, de représentants de la Fondation Viviane Gauthier, de FOKAL, et de l ‘Ambassadeur des Etats-Unis, Mme Michele J. Sison.

Cette subvention provient du Fonds des Ambassadeurs pour la Préservation Culturelle/ Ambassador's Fund for Cultural Preservation (AFCP), créé par le Congrès américain en 2001 pour soutenir la préservation des sites culturels, des objets culturels et des formes d'expression culturelle traditionnelle dans le monde.

Rare et importante, la Maison Gauthier représente à la fois la vie de la célèbre doyenne de la danse folklorique haïtienne, Viviane Gauthier et l'un des plus beaux exemples d'architecture en gingerbread (pain d'épice) en Haïti. La Fondation Viviane Gauthier a été constituée en octobre 2015 dans le seul but de restaurer la villa et de la soutenir comme lieu d'enseignement et de promotion de la danse folklorique haïtienne, tout en célébrant la vie de Madame Gauthier.

Cette villa en bois et colombage, de style « Gingerbread » est située en plein cœur du Quartier Historique. Elle est un exemple du riche patrimoine bâti d'Haïti, en voie de disparition. Fait important, la restauration ne mettra pas seulement en valeur le mode de vie des «Gingerbreads», mais ils démontreront leur résilience et leur capacité d'adaptation permanentes pour de futurs succès en Haïti.

La restauration de cette maison centenaire est une contribution importante et nécessaire au processus de revitalisation des Gingerbread. Elle jouera un rôle prépondérant dans le renouveau du Quartier Historique de Port-au-Prince et fera suite aux restaurations historiques de la Maison Dufort et de la Maison Chenet, exécutées par FOKAL de 2012-2018.

Le projet architectural servira aussi d'école-chantier pour les étudiants en Architecture et en Génie Civil Haïtiens et étrangers.

Cette nouvelle subvention du AFCP est un autre investissement dans la préservation du passé d'Haïti et un investissement dans la sécurisation de l'avenir d'Haïti. L'Ambassadeur Sison a déclaré: «Quand nous préservons des immeubles comme ceux-là, nous préservons non seulement le patrimoine unique du pays, mais nous créons également plus d'opportunités touristiques qui contribuent à la croissance économique».

« C'est avec un bonheur ineffable que FOKAL accueille la nouvelle de l'octroi de cette aide précieuse par le gouvernement américain pour la restauration de cette maison. Cette généreuse contribution va permettre de restaurer ce joyau architectural unique de la collection des Maisons Gingerbread de Port-au-Prince. Et nous ne pouvons que remercier le gouvernement américain de l'opportunité qu'il nous offre de transmettre ce patrimoine aux générations futures », a déclaré Farah Hyppolite, responsable du programme Patrimoine de FOKAL dans son intervention.

En effet, la FOKAL appuie depuis 2010 le projet de la restauration de la Maison Vivianne Gauthier, que sa propriétaire a légué pour être un musée du folklore haïtien. la FOKAL a accompagné Mme Gauthier dans toutes les démarches qui ont abouti à la mise en place de la Fondation Vivianne Gauthier à laquelle la Maison Gauthier a été léguée.

FOKAL a aussi organisé de nombreuses activités culturelles mettant en lumière la Maison de Vivianne Gauthier, notamment la célébration du Watch Day 2012 où la Maison Gauthier a servi de point central, ou encore les deux parcours de Atis nan kay la en septembre 2013 et en avril 2015 auxquels la Maison Gauthier a recu artistes et visiteurs. Citons également la conférence internationale ACURIL en juin 2016 où la troupe de danse Vivianne Gauthier a exécuté des chorégraphies devant la maison pour les participants. Enfin, il y a aussi les nombreux tours des Maisons Gingerbreads au cours desquels la maison Gauthier a reçu des visiteurs de marque comme des ambassadeurs, des chercheurs, des écrivains et des architectes dont l'architecte John Mac Aslan qui a initié les premières études de restauration de la Maison. FOKAL avait aussi fourni la main d'oeuvre qualifiée de ses artisans pour les premiers travaux d'étayage de la Maison en 2016 et subventionné les deuxièmes travaux d'étayage en 2018.

EJ/Radio Métropole Haïti