L'affaire Nice Simon et Yves Léonard a connu de nouveaux développement au cours des dernières heures. Le Parquet près le Tribunal de Première Instance de la Croix des Bouquets a émis un mandat d'amener à l'encontre de M. Yves Léonard a indiqué l'avocat de Mme Simon, maître Mario Delcy.

Il est recherché pour tentative d'assassinat, voie de fait suivis de coups et blessures et séquestration. Le juriste assure que la mairesse de Tabarre a déposé une plainte contre au Parquet ce mercredi 3 octobre 2018. Ceci doit ouvrir la voie à une procédure judiciaire contre le compagnon de Mme Simon.

M. Léonard, un entrepreneur réputé proche du chef de l'état et du Premier Ministre, assumait depuis hier la garde de l'enfant du couple. Le juriste a révélé que Mme Simon a pu récupérer l'enfant de deux ans en présence d'un juge de paix et d'un substitut du commissaire du gouvernement.

M. Delcy réclame que l'action publique soit mise en mouvement contre M. Léonard. Il dit être imbu des rumeurs faisant état de la fuite de M. Léonard vers la République Dominicaine afin de fuir les autorités judiciaire haitiennes.

Le juriste promet de solliciter le transfert du dossier à un juge instructeur qui pourra émettre un mandat d'arrêt international à l'encontre de M. Léonard.

Entre temps il confie qu'un ordre d'interdiction de départ a été émis à l'encontre de M. Léonard.

Le juriste se dit indigné par le comportement très violent de l'entrepreneur contre sa compagne et mère de son enfant. La mairesse a dû casser une fenêtre pour prendre la fuite parce qu'elle avait été séquestrée dit-il en condannant un traitement atroce.

LLM / radio Métropole Haïti