Le chef de l'état haïtien, Jovenel Moïse, appelle ses compatriotes au calme après le séisme enregistré le 6 octobre 2018 dans le Nord Ouest. M. Moïse, qui s'est rendu hier à Port-de-Paix, métropole du Nord Ouest, a pu évaluer le mécanisme régional de la Protection Civile.

Il a indiqué que les responsables et agents de la Direction de la Protection Civile (DPC) ainsi que les autres agences du gouvernement ont apporté une aide rapide aux sinistrés. Le ministère de la santé avait déployé des ambulances supplémentaires qui ont transporté les bléssés dans les hôpitaux et le ministère des travaux publics avait dépéché des matériels lourds ayant permis de retirer des victimes sous des décombres .

L'évacuation des bléssés a été réalisé rapidement, explique le chef de l'état saluant l'aide précieuse des hôpitaux privés de la région.

Le secrétariat permanent pour la gestion des risques et désastres a été activé depuis samedi soir par le gouvernement. Le président Moïse informe que le Fonds d'Assistance Économique et Social (FAES) distribuera des plats chauds aux sinistrés qui vivaient déjà dans des conditions vulnérables .

Un contingent des forces armées d'Haiti était déjà sur place hier afin de participer à la réponse à cette catastrophe naturelle.

Les autorités haitiennes envisagent de solliciter l'aide humanitaire de la communauté internationale. M. Moïse annonce que le Premier Ministre Jean Henry Céant, qui coordonne la commission de réponse à la catastrophe aura des séances de travail avec des représentants de la communauté internationale.

LLM / radio Métropole Haïti