Les agents de la Direction de la Protection Civile devraient boucler dans les prochaines heures les investigations sur les dégâts matériels provoqués par le séisme du 6 octobre 2018 dans le Nord Ouest.

Selon le bilan partiel communiqué par le directeur de la Protection Civile, Jerry Chandler, les villes de Port de Paix et de Gros ont enregistré les pertes en vie humaine les plus lourdes. 9 morts à Port de Paix et 5 a Gros Morne.

Au total 15 morts et 300 blessés qui ont tous été pris en charge, assure M. Chandler. Lors d'un point de presse il a expliqué que les agents de la Protection Civile ont fait montre de dynamisme pour coordonner l'action des divers ministères.

En ce qui a trait aux conséquences sur l'immobilier la DPC a recensé 40 édifices publics endommagés parmi eux 4 écoles nationales.

Le gouvernement mise sur une assistance spécifique de la communauté internationale afin d'apporter une aide aux sinistrés.

Le secrétaire d'état à la communication, Eddy Jackson Alexis, promet une gestion des fonds humanitaires dans la plus grande transparence. Compte tenu de l'effet Pétrocaribe, le gouvernement entend exercer un contrôle rigoureux sur l'aide des ONG.

LLM / radio Métropole Haiti