Development Finance International (DFI) et Oxfam ont publié la semaine écoulée la deuxième édition de leur indice 2018 sur l'engagement des États à réduire l'écart entre les riches et les pauvres.

Haïti se retrouve parmi les 3 derniers en occupant le 155e rang sur 157 pays dans le Classement des Engagement à la réduction des inégalités.

Haïti est mal classé dans tous les critères analysés. Haïti est 133 ème selon les dépenses de santé, d'éducation et de protection sociale, 145 ème selon les politiques fiscales et 156 ème selon les droits du travail et le salaire minimum.

Haïti ne devance que deux pays Ousbekistan et le Nigeria.

L'indice mesure les actions prises par les États en matière de dépenses sociales, de fiscalité et de droit du travail. Il s'agit de domaines essentiels dans la réduction de écart et l'éradication de la pauvreté.

Le rapport recommande aux états de développer des plans d'action nationaux contre les inégalités afin d'atteindre l'ODD 10.

De plus les pays doivent respecter les droits syndicaux et des droits du travail des femmes et revaloriser le salaire minimum.

Les 5 pays ayant le moins d'inégalités sont des pays d'Europe du Nord le Danemark, l'Allemagne, la Finlande, l'Autriche et la Norvège.

LLM / radio Métropole Haïti