L'ancien Premier Ministre Laurent Lamothe n'a pas pu répondre ce mardi à l'invitation du Commissaire du gouvernement, autour du dossier Petrocaribe.

Dans une correspondance adressée au Chef du parquet de Port-au-Prince, les avocats de l'ex-Chef du gouvernement se dit étonné de cette invitation, dans un contexte où le Barreau observe depuis le 11 octobre dernier un arrêt de travail.

« Il est impossible a M. Lamothe d'envisager de déférer a l'invitation du commissaire du gouvernement, sans l'assistance de ses avocats », déclare Me Mario Delcy.

Les avocats de l'ex-Premier Ministre se disent surpris par l'absence totale de délai de préavis entre la date de la convocation et celle de l'audience sollicité.

Par ailleurs le Commissaire du gouvernement Clamé-Ocnam Daméus, a fait remarquer qu'il n'y aucune erreur procédurale dans la série d'auditions initiée par le Parquet de Port-au-Prince.

Le Chef du Parquet a indiqué qu'il s'appui sur le code d'instruction criminelle, pour mener ces auditions.

« Désormais, le dossier Petrocaribe a un manager », martèle Me Daméus, affirmant être a la recherche d'infractions, de crimes et délits.

Il informe que tous les dossiers ou informations recueillis dans le cadre de cette enquête, seront acheminés au juge d'instruction qui a son tour partira à la recherche des indices.

EJ/Radio Métropole Haïti