Les avocats de l'ex directeur général de la Police, Godson Orélus, réclament l'élargissement de leur client déplorant les conditions et les circonstances de son incarcération.

Les avocats formuleront aujourd'hui une requête en main levée d'écrou auprès du magistrat instructeur.

Maitre Eugène Pierre Louis déplore que l'ex chef de la police ait été menotté et bousculé par des agents de l'Apena de Saint Marc venus l'appréhender au bureau du juge.

Les avocats ont fait valoir que M. Orélus, qui est diabétique, avait dû obtenir rapidement des comprimés avant sa détention.

L'audition, qui a duré 7 heures, s'est soldée par l'incarcération de l'ex chef de la police accusé de complicité dans le traffic d'armes à feu.

L'arrestation surprise de M. Orélus avait provoqué l'émoi chez les policiers de Saint Marc.

Les avocats ont lancé un appel au calme insistant sur la nécessité d'œuvrer à une bonne collaboration entre les institutions. Ils assurent que M. Orélus peut être remis en liberté pendant la poursuite de l'enquête.

Plusieurs membres du haut état major de la Police avaient rendu visite le week end écoulé à M. Orélus.

LLM / radio Métropole Haïti