Les quatre Partis politiques, Fusion, KONTRAPELA, OPL, UNIR, ont signé, le 28 octobre, une déclaration conjointe pour témoigner de leur satisfaction de ce qu'ils appellent ‘'le réveil citoyen d'une partie importante de la nation haïtienne qui réclament haut et fort la tenue d'un bon procès dans l'affaire PetroCaribe.

Les signataires attirent l'attention des acteurs sur les mobilisations populaires en cours qui, selon eux, sont l'expression d'une volonté de rupture et de changement structurel dans la manière de conduire les affaires du pays.

Dans leur analyse de la situation, Fusion, KONTRAPELA, OPL et UNIR jugent que les prises de position de l'exécutif concernant le dossier PetroCaribe sont ambigües et ses tentatives maladroites, donc aptes à semer la confusion et faire trainer les choses.

Selon eux, toutes les manœuvres entreprises par le Gouvernement se solderont pas un échec.

Dans les jours et les semaines qui viennent, la situation risque de dégénérer et de devenir incontrôlable, prédisent Fusion, KONTRAPELA, OPL et UNIR qui souhaitent que le dossier PetroCaribe soit une opportunité pour le pays de prendre un nouveau départ.

GEA/Métropole Haïti