Les autorités monétaires haïtiennes ont publié les statistiques officielles en ce qui concerne la dette externe d'Haiti.

Selon ces données la Venezuela, demeure le principal créancier de l'État haïtien. La dette envers le Venezuela est superieure à 1.8 milliards soit 1,852,000,000). Il s'agit de la dette contractée dans le cadre de l'accord Pétrocaribe.

Ces statistiques sont contraires aux estimations des commissions sénatoriales sur le dossier Pétrocaribe. Les législateurs avaient estimé que le total des fonds dilapidés avoisineraient les 3.8 milliards de dollars américains

Toutefois certains anciens Premier Ministre avaient fait valoir que les montants annoncés par les commissions sénatoriales ne reflétaient pas la réalité des finances haitiennes.

Un ex chef de gouvernement avait expliqué que le montant annoncé était superieure à la totalité de la dette haïtienne.

Selon les statistiques de la BRH la dette totale (interne et externe) est supérieure à 3.1 milliards de dollars.

Les montants considérés comme dilapidés sont deux fois supérieurs à la dette d'Haiti dans le cadre de Pétrocaribe.

Plusieurs instances judiciaires, et des institutions dont la Cour Superieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA) enquêtent sur la dilapidation des fonds de Pétrocaribe.

Dans le même temps le gouvernement a lancé des investigations à plusieurs niveaux en vue de faire la lumière sur l'utilisation des fonds accordés dans le cadre de l'accord Pétrocaribe.

LLM / radio Métropole Haïti