Les autorités policières haïtiennes sont relativement satisfaites de l'opération réalisée le week end écoulé au village de Dieu. Même si le chef du gang, Arnel Joseph, n'a pas été capturé le porte parole de la PNH, Michael Ange Louis Jeune, se réjouit que les forces de l'ordre aient repris totalement le controle de ce bidonville.

Le village de Dieu était sous le controle du gang d'Arnel depuis plusieurs mois.

La présence des forces de l'ordre est définitive dans ce bidonville. M. Louis Jeune informe que 80 individus ont été appréhendés lors de l'intervention des forces de l'ordre.

Parmi ces suspects un seul est considéré comme un proche du chef de gang, concède le porte parole de la Police.

Les forces de l'ordre ont perquisitionné plus d'une trentaine de maisons lors de leur entrée dans le bidonville.

Curieusement aucune arme à feu n'a été saisie. 3 motocyclettes a l'état neuf ont été retrouvés par les forces de l'ordre au domicile d'Arnel Joseph.

A défaut d'appréhender le chef et les membres du gang les forces de l'ordre ont provoqué leur fuite. Ces bandits sont privés de leurs repaires et sont désormais traqués par les forces de l'ordre.

Les autorités policières offrent une récompense de 2 millions de gourdes à toute personne qui favorisera la capture de ce chef de gang.

Un responsable d'organisation de droits humains à fait valoir que le gang est composé de plus de 40 individus.

LLM / radio Métropole Haïti