Des heurts entre manifestants et forces de l'ordre ont été enregistré dans plusieurs région notamment à Jacmel, aux Cayes et au Cap Haïtien à l'occasion de la journée de manifestations.

Des affrontements ont eu lieu à la rue Baranquilla de Jacmel. Les manifestants ont fait usage de jets de pierres et les policiers se sont déployés autour de leur commissariat en faisant usage de gaz lacrymogène.

Au Cap des manifestants avaient lancé des jets de pierres contre le commissariat. Les forces de l'ordre ont riposté en faisant usage de gaz lacrymogène et en tirant des coup de feu.

Au Cayes les heurts entre les forces de l'ordre et les manifestants ont eu lieu sur le boulevard des Quatre Chemins. Les manifestants ont érigé de nombreux barricades sur la route et les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène.

Plusieurs policiers ont été touchés de jets de pierres. Les manifestants avaient occupé tout le boulevard des Quatre Chemins à la mi journée.

De plus aux Cayes des manifestants ont érigé le drapeau noir et rouge assurant que ceci est le signe de la révolution.

Dans d'autres régions notamment aux Gonaives, a Sajnt Marc et a Léogane des manifestations se sont déroulées sans violence.

Outre le procès pour récupérer les fonds de Pétrocaribe les manifestants réclamaient la démission du chef de l'état.

LLM / radio Métropole Haiti