Le chef de file de Pitit Dessalines, Moïse Jean Charles, annonce qu'il se rend aux Nations Unies ce mardi 20 novembre 2018 afin de discuter de la crise haïtienne.

Il promet de réclamer l'aide de l'ONU pour récupérer les fonds de Pétrocaribe et d'autres ressources détournées au cours des dernières années. Il entend également de réclamer justice et dédommagement pour les victimes du choléra et les femmes violées par des casques bleus de la Minustah.

M. Jean Charles assure qu'il ne restera que 24 heures à New York. Le chef de file de Pitit Dessalines soutient que cette invitation lui avait été adressée depuis un mois. Il explique qu'il n'avait pas pu effectuer le déplacement en raison de préoccupations sécuritaires.

M. Jean Charles se réjouit de la mobilisation populaire et appelle une nouvelle fois à démission du chef de l'état.



Il annonce la poursuite de la mobilisation après les deux journée de grève insistant sur la nécessité d'intensifier la lutte jusqu'au départ de Jovenel Moïse.

LLM / radio Métropole Haïti