La manifestation de l'opposition a été dispersée par les forces de l'ordre avant d'atteindre Pétion- ville. Les forces de l'ordre déployé à Delmas 60 ont, à la mi-journée, fait usage de gaz lacrymogène pour disperser la foule de manifestants qui se dirigeait vers Pétion ville.

Un imposant dispositif de sécurité a été déployé dans les divers artères de Delmas et Pention ville. Des manifestants, qui lançaient des slogans violents, ont tenté d'incendier plusieurs stations à essence à Delmas. Les patrouilles de la police étaient positionné principalement dans les stations à essence.

Plusieurs manifestants, qui s'étaient rendus directement à Pétion ville, avaient lancé une autre branche de la manifestation. Ce second groupe, qui tentait de faire la jonction avec l'autre, a été également dispersé à Delmas 62.

Les manifestants des deux groupes ont répliqué en lançant des jets de pierres en direction des forces de l'ordre.

Des heurts entre forces de l'ordre et manifestants ont été enregistrés dans de multiples endroits à Delmas et Pention ville.

Une situation de panique a régné à Pétion Ville et Delmas pendant cette journée de manifestation de l'opposition radicale.

LLM / radio Métropole Haïti