Les autorités douanières haïtiennes réitèrent leur détermination à lutter contre la contrebande principalement dans la région frontalière. Le directeur juridique de l'administration générale des Douanes, Robert Massé, révèle que plus d'une centaine d'armes à feu de tout calibre ont été saisi au cours de cette année dans les postes frontaliers.

Des dizaines de milliers de munitions, des drogues, et des montants injustifiés ont été saisi dans le cadre de la lutte contre la contrebande.

Les confiscations sont réalisées quotidiennement, assure t-il faisant valoir que l'efficacité de la Douane nuit aux trafiquants.

Les opérations sont réalisées en collaboration avec la Police Nationale, la Brigade de Lutte contre le Trafic des Stupéfiants (BLTS), l'Unité de Lutte contre la Corruption (ULCC), Le Ministère de la Justice et la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ).

Plusieurs trafiquants ont été appréhendés et dans d'autres cas des poursuites judiciaires ont été enclenchées. M. Massé se dit préoccupé par le grand nombre d'armes à feu confisqué dans les ports et les aéroports.

Des dirigeants politiques appellent à un meilleure controle dans la région frontalière, dans les ports et aéroports afin d'empêcher l'approvisionnement des gangs armés dans les quartiers populeux. Les autorités douanières annoncent une intensification de leur opération. Ils soutiennent que les citoyens peuvent lancer des alertes en vue de faciliter la capture de contrebandier.

Selon les responsables de la Douane des contrebandiers seraient à l'origine de l'attaque d'une foule contre le poste douanier de Malpasse le week end écoulé.

LLM / radio Métropole Haïti